Hadès

de Candice Fox

 

Résumé

 

Frank Benett, flic quadra expérimenté, rejoint la brigade criminelle de Sydney. Il fait la connaissance d’Eden, sa coéquipière désignée, sous l’œil malveillant de son frère et collègue Eric qui prend la nouvelle recrue de haut. Leur première enquête débute aussitôt : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Grâce à une liste officieuse de demandeurs, Frank et Eden mettent au jour un trafic, orchestré par un seul homme, invisible et méthodique.

Mais Frank est distrait par les doutes qu’il nourrit au sujet d’Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms raturés qu’il a trouvée dans le portefeuille d’Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d’Hadès, la légende du crime qu’on surnomme le Seigneur des Bas-Fonds ?

Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l’ampleur…

 

Mon avis

 

Hadès est le premier livre d’une trilogie, écrit par Candice Fox et édité en France par Michel Lafon.

Hadès est le nom d’un criminel un peu particulier. En effet, il est chargé de faire “disparaître” des corps qu’on lui amène. De par son activité spécial, Hadès est un homme solitaire, limite ours. Pourtant, sa vie change, quand on lui amène deux enfants, un frère et sa soeur. Au départ chargé de les faire disparaître, Hadès va décidé de les garder et de les élever, scellant son destin et le leur.

Des années plus tard, à Sydney, Franck Bennett se retrouve muté à la brigade des homicides. Il se voit attribué une nouvelle coéquipière Eden, jeune femme mystérieuse et qui semble cachée beaucoup de secrets. Mais Franck a à peine le temps faire plus ample connaissance avec sa nouvelle partenaire, qu’une affaire particulièrement horrible leur tombe dessus. Un serial killer sévit dans la ville, laissant derrière lui une montagne de corps affreusement mutilés. Ensemble, ils sont chargés de mettre fin à ses crimes atroces. En même temps, depuis le moment où Franck découvre une mystérieuse liste et une photo dans le portefeuille d’Eden, il décide de mener son enquête pour découvrir ce que semble cacher Eden et son frère Eric…

Même si j’ai trouvé l’enquête bien ficelée, la grande force de ce livre réside dans ses personnages. Alors, disons-le tout de suite, je n’ai pas trop aimé le personnage de Frank Bennett. Pas de bol pour moi, il est le narrateur principal, même s’il n’est pas le seul en fait. Frank, quadra bien tassé, mais désabusé par son travail de flic. Il n’est pas un personnage inintéressant, mais il paraît bien fade par rapport à Hadès, Eden et Eric. Ces trois-là ont un rapport bien particulier, faite de violence et d’amour. J’ai bien aimé découvrir leur histoire à travers les flashbacks disséminés dans le livre. On y apprend leur rencontre, ce qu’ils ont vécus, et comment ils en sont arrivés là où ils en sont. L’antagoniste principal est pur serial killer comme on le voit souvent dans les films ou les séries télé. Manipulateur, sadique, sociopathe sont les principales caractéristiques qui le définisse.

Ce qui m’a surprise, c’est d’apprendre très tôt l’identité du tueur. On est loin d’un policier style Agatha Christie, où l’identité du criminel est dévoilé à la toute fin. Ici, savoir qui il est, nous montre le chemin effectué pour le traquer. Un peu comme le jeu du chat et la souris.

L’écriture de Candice Fox est efficace, donnant du rythme au roman. Et son parti pris en ce qui concerne la narration de l’histoire est bien pensé. Ici, on suit l’histoire sous différents points de vue, même si le pronom n’est pas le même selon le point de vue. Ainsi, pour Franck, on a droit au pronom personnel “Je”, nous donnant accès à ses pensées et ses états d’âmes, tandis que pour les autres, flashbacks compris, l’auteur utilise le pronom “on”, ce qui nous rend plus spectateur de la scène.

Pour conclure, Hadès est un bon thriller psychologique, étonnant et prenant, qui va vous remettre en question les notions de bien et de mal. J’ai hâte de connaître la suite, et je n’ai pas beaucoup à attendre, vu qu’il est déjà dans ma liseuse 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !