[Chronique #15] Eden

Auteur : Candice Fox

Editeur : Michel Lafon

Date de sortie : 5 octobre 2017

Prix :

  • Broché : 19,95 euros
  • Ebook : 14,99 euros

 

 

 

Résumé

 

Après sa dernière affaire en date où plusieurs jeunes femmes ont trouvé une mort brutale à Sydney, Frank suit une psychothérapie pour pouvoir réintégrer la police. Eden, sa coéquipière toujours aussi inflexible, est envoyée en infiltration dans une ferme perdue dans le bush afin d’enquêter sur la disparition de trois jeunes filles. Elles ont toutes en commun d’avoir travaillé dans ce refuge de marginaux, sous les ordres d’un fermier proxénète.

Frank la surveille néanmoins à distance. Il comprend très vite qu’Eden est en mauvaise posture lorsqu’elle ne répond plus à ses messages. Et malgré les conseils de sa psy, la jolie Imogen, Frank se lance au-devant d’ennuis qui mettront à nouveau sa santé mentale et la vie d’Eden en jeu…

 

Mon avis

 

Ecrit par Candice Fox et édité par Michel Lafon, que je remercie pour m’avoir donné la possibilité de le lire grâce au site NetGalley, Eden fait directement suite à Hadès, dont vous trouverez la chronique ici.

Après les évènements qui se sont déroulés dans Hadès, Frank tente tant bien que mal de retrouver une vie normale. Pourtant, suite à des disparitions inexpliquées de jeunes filles à Sydney, Frank et sa partenaire doivent reprendre du service et tenter d’élucider ce mystère. Cela va les amener à s’intéresser de très près à une exploitation agricole et Eden va se retrouver en couverture sur place. En parallèle, Frank se voit confier par Hadès, une étrange mission qui va faire resurgir des secrets dans le passé trouble d’Hadès…

Tout comme dans le premier tome, Candice Fox nous donne l’occasion de découvrir l’histoire à travers plusieurs points de vue, nous permettant de suivre les différentes enquêtes simultanément. J’ai particulièrement aimé les flashbacks de ce tome, qui lève le voile sur le passé énigmatique d’Hadès. En effet, on savait vraiment très peu de choses sur son histoire, de comment il était passé de Heinrich à Hadès, le Seigneur des Bas-Fonds. C’est chose faite désormais. Quant à Frank et Eden, ils sont toujours ambigus. Encore une fois, la frontière entre le bien et le mal reste très mince et c’est la force des personnages. Aucun n’est tout à fait sombre mais aucun n’est tout à fait blanc non plus. Ils ont tous une part sombre en eux et je trouve que c’est ce qui les rends plus “humains”. Et c’est d’autant plus vrai pour Frank et Eden qui ont chacun des démons à exorciser. Même si on peut désapprouver leurs actions et leurs actes, c’est leurs défauts qui font la force de leurs psychologies, surtout pour Eden. Sinon pas mal de personnages apparaissent dans ce tome, mais même s’ils jouent un rôle pour un des personnages principaux à un moment donné, ils ne sont pas assez développés à mon goût et au final sont plus anecdotique. Je pense notamment à Imogen la psy et à Juno.

Contrairement au précédent livre, on ne connaît pas les coupables d’emblée, et c’est vraiment qu’à la fin que les masques tombent. On suit donc les péripéties en même temps que les personnages. Ainsi le suspense est plus présent.

L’écriture est toujours aussi agréable et le découpage des chapitres donne le rythme. En effet, dans les ¾ du livre, nous avons un point de vue par chapitre. Mais vers la fin, plusieurs points de vue s’enchaînent dans un même chapitre, faisant accélérer le rythme et donnant une impression d’oppression et d’urgence.

Ce deuxième tome reste dans la lignée du premier et est tout aussi bon. Cette fois encore, la psychologie des personnages est mise en avant, et les enquêtes sont dans l’ensemble bien ficelées. Pour ma part, la surprise était là à la fin, et j’attends la suite qui sera la conclusion de cette trilogie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire