[Chronique #36] Légion

Auteur : David Forrest

Editeur : Bragelonne

Date de sortie : 17 septembre 2014

Prix :

  • Broché : 18,90 Euros
  • Ebook : 9,99 Euros

 

 

 

Résumé

 

Un thriller angoissant, nourri de faits historiques réels et de légendes urbaines, qui prend le lecteur dans sa toile.

L’hôtel-Dieu est-il hanté ?

Une série de meurtres sans mobile ni lien apparent fait trembler les murs de l’hôpital nantais.

Le capitaine de police Ael Guivarch, perfectionniste maladif et rationaliste méthodique, refuse de croire aux origines surnaturelles de cette escalade de violence, persuadé que sa source est bien plus rationnelle. Mais sa quête de la vérité va mettre en péril ses plus profondes convictions… et peut-être même plus encore…

 

Mon avis

 

Je ne suis pas spécialement lectrice du genre thriller, mais quand je suis tombée sur ce livre lors de la dernière GrossOp de l’éditeur, j’ai d’abord été intrigué par la couverture qui apporte un côté mystérieux et sombre à la fois et par son résumé indiquant que l’intrigue se déroulait à Nantes, chose que je n’avais encore jamais lue. En plus, le prix était tellement attractif que je n’ai pas hésité et j’ai clairement sauté sur l’occasion. Et je n’ai pas été déçue par ma lecture.

L’Hôtel-Dieu, hôpital nantais est le théâtre de crimes particulièrement sanglant. Le commissaire Ael Guivarch qui est chargé de l’enquête, va découvrir que les différents meurtres, bien que semblant sans rapport les uns avec les autres, pourraient bien être liés… Et avec l’aide de la psychologue, Elisabeth Loudin, ils vont plonger dans une enquête éprouvante à la limite du paranormal et l’esprit cartésien de Ael Guivarch pourrait bien ne pas y résister…

Dans ce thriller, David Forrest nous signe un récit haletant, nous plongeant dans les tréfonds sombres de l’âme humaine. Ael Guivarch va se retrouvait entraîner dans tout ce que l’Homme peut commettre d’atrocités et l’auteur ne nous épargne aucun détail dans la description des meurtres. C’est violent, très violent. De plus, comme tout se passe principalement dans un même endroit, cela créer une sensation de mal aise et d’oppression.

Dans son ensemble, ce livre est bien écrit, avec des chapitres courts qui donnent un rythme rapide à l’histoire. Tout s’enchaîne vite et je me suis surprise à aborder avec précipitation le chapitre suivant, pour connaître ABSOLUMENT la suite. Par contre, juste un bémol, vers la fin, je l’ai trouvé un peu précipité et pas si surprenant que cela. En fait, je me suis plus ou moins douté de certaines révélations et du coup l’effet de surprise est un peu retombé. Mais, je ne doute pas que certains ne puissent qu’être pris au dépourvu.

Légion est un thriller qui plaira aux amateurs du genre et dont une petite touche de fantastique ne rebute pas. Je l’ai trouvé un peu court, mais il n’y a pas de temps mort, ainsi à aucun moment on ne traîne en longueur ce qui rend la lecture fluide. La suite, Promethium, est d’ores et déjà programmés pour une future lecture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire