[Chronique #58] Run Away – Tome 1

Auteur : Val L Durand

Editeur : BMR

Date de sortie : 26 novembre 2017

Nombre de pages : 426 pages

Prix :

  • Ebook : 9,99 Euros

 

 

 

Résumé

 

Pour Emily, déménager à Phoenix est plus qu’un nouveau départ, c’est une nouvelle vie. Témoin sous protection, elle a dû changer de nom, de travail et couper tout contact avec ses proches dans le seul but d’échapper à l’homme qui a assassiné son meilleur ami sous ses yeux.
Pourtant, quand Emily croise le regard de Jason, un loup solitaire aussi mystérieux qu’envoûtant, elle en oublie sa peur l’espace d’un instant. L’attirance est immédiate, et leur attraction mutuelle ne va cesser de s’intensifier…
Ce qu’Emily ignore, c’est que Jason est tueur à gages, obligé d’exécuter toute cible qu’on lui désigne. Cette fois, on ne lui a fourni qu’un nom, Joan Wilder, et il fera tout pour traquer sa proie. Une dernière fois…

 

Je remercie l’éditeur BMR pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

L’amour peut-il être plus fort que tout ?

Emily Porter est une jeune femme bien dans sa peau et qui aurait pu avoir la vie devant elle. Seulement voilà, suite au meurtre de son meilleur ami dont elle est l’unique témoin, la voilà qui intègre le programme de protection des témoins du FBI et elle est condamnée à fuir sa ville, sa famille et sa vie pour sauver sa peau. C’est pourquoi, elle se retrouve à Phoenix, en Arizona, pour tenter de vivre sous une fausse identité. Elle se refait un semblant de vie, en trouvant un logement et un travail tout en vivant dans un mensonge permanent vis-à-vis de ceux qui l’entourent. Pourtant, un jour, un client ouvre la porte du bar où elle travaille. D’un simple regard, elle se retrouve sous le charme de ce mystérieux Jason qui l’envoûte. Mais voilà, Jason n’est pas ce qu’il prétend être car il est en réalité un tueur à gages….

L’histoire tourne principalement autour d’Emily. Emily est une jeune femme dont j’ai apprécié la psychologie. Obligée de fuir malgré elle, elle sait qu’elle doit se cacher pour sa protection. Cette situation l’a rendue plus forte et elle s’est créé une carapace autour d’elle. Elle cache en permanence une souffrance. Seul Jason arrive à la sortir de sa torpeur. Lui aussi cache une énorme souffrance malgré ses airs de séducteurs et de “je m’en foutisme”. Ancien militaire devenu un tueur à gages froid et implacable, ses résolutions vont être mises à mal suite à sa rencontre avec Emily. Elle agit sur lui comme une drogue et il sait qu’elle peut être sa rédemption. Et on se rend compte que c’est aussi valable pour Emily. Tous les deux ont besoin de l’un et l’autre. Un duo qui fonctionne bien, que ce soit dans les moments intimes ou dans les moments de disputes, ayant tous les deux un caractère fort.

Le style d’écriture est fluide et agréable. L’auteur nous alterne les différents points de vue qui nous donne à chaque fois des informations importantes sur les différentes situations. Cela nous permet de connaître les sentiments les plus intimes de chacun. Les scènes de sexe sont assez nombreuses et explicites mais elles ne sont pas étouffantes car elles sont assez bien distillées et réparties tout au long du roman.

L’intrigue générale est intéressante et amène constamment une tension. Les rebondissements s’enchaînent rapidement avec son lot de révélations et de coups de théâtre. On se doute que le pot aux roses sera dévoilé forcément à un moment, mais on ne sait pas quand, ni comment. Et c’est cet instant fatidique que j’attendais impatiemment, me demandant sans cesse comment tout cela allait finir. Et la fin m’a surprise de bout en bout.

Un premier tome d’un auteur que je ne connaissais pas qui m’a vraiment plue. Si vous aimez les romances où l’intrigue tient bien la route et les protagonistes sont des êtres en souffrance, vous aimerez à n’en pas douter ce premier tome qui est une réussite pour ma part.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire