[Chronique #62] Les Nouveaux Voisins

Auteur : Catherine McKenzie

Editeur : Michel Lafon

Date de sortie : 11 janvier 2018

Nombre de pages : 428 pages

Prix :

  • Broché : 19,95 Euros
  • Ebook : 13,99 Euros

 

 

Résumé

 

Julie Prentice, son mari Daniel et leurs jumeaux de six ans emménagent à Cincinnati pour échapper à une femme qui a harcelé Julie après la parution de son roman Le Jeu de l’assassin, devenu un best-seller. Un charmant quartier résidentiel semble l’endroit parfait pour un nouveau départ.

Mais la présidente de l’association du quartier ne leur rend pas la tâche facile. À grand renfort d’e-mails et de lettres sur les règles de bonne conduite à suivre, elle régit la vie de tous et oppresse Julie qui doit faire face à la curiosité du voisinage.

Lorsqu’elle reçoit des menaces, Julie prend peur : sont-elles le fait de sa harceleuse ou de voisins malveillants ? Alors que la tension monte, les ennemis se révèlent et le calme apparent d’une rue sans histoires se transforme en cauchemar.

 

Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Les Nouveaux Voisins est un thriller psychologique, écrit par Catherine McKenzie. On y suit l’histoire de deux personnages principaux : Julie Prentice et John Dunbar.

Julie Prentice, jeune écrivain à succès, vient d’emménager dans la bourgade de Mount Adams avec son mari Daniel et leurs deux enfants. John Dunbar est un résident de Mount Adams vivant avec sa femme Hanna et leurs deux enfants et sont les voisins de la famille Prentice. Julie espérait vivre tranquillement dans sa nouvelle maison, voulant oublier ses problèmes du passé. Pourtant, à croire que le sort s’acharne contre elle et la voilà prise dans les différents problèmes de voisinage. Pourtant un jour, un événement vient bouleverser toute la tranquilité du quartier…

Julie est une jeune femme qui a tout pour être heureuse. Un mari charmant et attentif, des enfants qu’elle aime plus que tout, une belle réussite professionnelle suite au succès fulgurant de son premier livre. Pourtant, derrière cette façade se cache une femme en perpétuelle souffrance. La solitude, la peur, le doute, la médisance du voisinage sont son lot quotidien. Seule clarté, son amitié naissante avec son voisin John. Ce dernier a tout du père de famille idéal. Mari aimant, père aimant, malgré tout, son quotidien va se retrouver changé avec l’arrivée de Julie.

L’ensemble des personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires ont été intéressants à suivre. Dans ce huis clos limité au quartier, différentes personnalités se développent et surgissent en même temps que tous les petits secrets inavouables de chacun se retrouvent dévoiler au grand jour. Le fait que nous avons un nombre limité de personnages donne cette impression d’étouffement où tous se surveillent et vivent les uns sur les autres.

J’ai aimé la construction du roman, que j’ai trouvée originale. Le récit est non seulement raconté d’après deux points de vue différents, celui de Julie et John, mais également dans deux axes temporels différents, séparé d’une année. Ainsi, tout au long de l’histoire, l’auteur arrive à nous distiller une tension avec ce compte à rebours. En effet, le mystère plane autour de cet événement du début à la fin du roman. On en apprend petit à petit, fragment par fragment, grâce au aller-retour dans le temps. Par contre, j’ai juste été un peu dépitée par la fin. Je m’attendais à quelque chose d’extraordinaire, mis au final, elle m’a plutôt donné l’impression d’un pétard mouillé.

Pour conclure, Les Nouveaux Voisins, est un très bon thriller que j’ai lu d’une traite et dont j’ai apprécié la construction et les personnages. Seule la fin m’a déçue mais sans doute parce que je m’attendais à quelque chose de grand. Mais je vous le conseille chaleureusement et je peux vous le garantir, vous ne verrez plus vos voisins du même oeil.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

Laisser un commentaire