[Chronique #78] Le Destin des Eléments – Tome 1 – La Compagnie et la Terre

Auteur : Florent Marguet

Editeur : Edilivre

Date de sortie : 1 septembre 2017

Nombre de pages : 260 pages

Prix :

  • Broché : 19,50 Euros
  • Ebook : 1,49 Euros

 

 

Résumé

 

Eternia, monde peuplé de créatures étranges. Ce monde a été ravagé par une sorcière aux pouvoirs incroyables. Mais son ascension a engendré des changements dans d’autres mondes. Ambre, jeune adolescente, ne le sait pas encore, mais ces changements vont bouleverser sa vie, ses croyances, et son destin. Car elle n’est pas comme les autres, elle est l’élue.

 

Je remercie l’auteur, Florent Marguet pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Ambre est une jeune adolescente qui se retrouve, un jour, propulsée dans un autre monde. Sur place, elle va apprendre qu’elle est l’élue, celle qui délivrera le monde du joug de Cramoisi. C’est ainsi, en compagnie de ses compagnons, Ambre va partir en quête pour retrouver ses pouvoirs et défaire Cramoisi.

Alors, je reste assez dubitative devant ce premier tome. L’univers est intéressant et promettait d’être riche, l’histoire, sans être originale, avait du potentiel. Mais voilà, la manière dont tout est amené m’a déroutée et perdue. En effet, tout va vite, très vite, beaucoup trop vite. Dès le début, on a droit à des légendes qui m’ont complètement perdue et ce n’est pas faute de les avoir relue plusieurs fois. De même, l’action est omniprésente, au détriment du reste. Je n’ai pas eu le temps de bien m’imprégner du monde dans lequel atterrit Ambre, du coup, je n’ai pas vraiment d’idée de la topographie de l’univers. C’est assez frustrant, car on perd une part de l’imagination.

Comme je le disais juste avant, l’action va vite. Tout est en fait un enchaînement de combat pour Ambre. A un moment, j’ai même eu l’impression d’avoir le scénario d’un jeu de combat où l’héroïne enchaîne les combats jusqu’au boss final. C’est intéressant au début, à la longue, cela m’a lassée. D’autant plus que les ennemis ne sont pas très folichons et qu’on a droit à chaque fois à leur fiche d’identité à chaque apparition d’une ennemie ce qui n’est pas très crédible je trouve. Vous imaginez un ennemi dévoiler ses capacités avant chaque combat ?

Je ne me suis pas beaucoup attaché au personnage d’Ambre. Encore une fois, sa psychologie est trop survolée. Au début, elle est complètement faible, et plus on avance, plus elle devient carrément trop puissante, se débarrassant de ses ennemis comme s’ils n’étaient que des fétus de paille. Je n’ai pas senti d’évolution progressive.

Pour conclure, bien que j’aie soulevé de nombreux problèmes, tout n’est pas négatif. C’est surtout le problème du rythme qui m’a posé problème. J’aurais aimé plus de détails, plus d’intrigues. Là, on avance en ligne droite à vitesse grand V, surtout qu’il y a assez peu de dialogues, du coup je n’ai pas eu le temps de m’attacher aux personnages. Après l’univers est riche et je pense qu’il y a beaucoup de choses intéressantes qui sont possibles. Une lecture assez mitigée donc pour ma part.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire