[Chronique #81] L’Archipel – Tome 1 – Latitude

Auteur : Bertrand Puard

Editeur : Casterman

Date de sortie : 7 février 2018

Nombre de pages : 288 pages

Prix :

  • Broché : 16 euros
  • Ebook : 10,99 Euros

 

 

 

Résumé

 

De quel criminel êtes-vous le sosie ?
Yann est la victime d’un business très lucratif : l’échange d’identités. Son malheur : être le sosie de Sacha Pavlovitch, le fils d’un puissant trafiquant d’armes franco-russe, qui a acheté sa tranquillité moyennant quelques millions de dollars. Tandis que Yann clame son innocence, Sacha se fait passer pour lui et découvre une vie paisible, sur une île paradisiaque du Sud de la France. Une affaire parfaitement rodée. Du moins en apparence…
Je m’appelle Yann Rodin. Il y a onze mois, j’entrais en seconde. Aujourd’hui, je vis dans l’Archipel, la pire prison qui existe au monde.

 

Mon avis

 

J’ai découvert ce livre de Bertrand Puard quand je l’ai reçu dans ma box Mille et un livres. Je ne connaissais pas l’auteur, c’est pourquoi j’ai été contente de découvrir ce livre qui m’a permis de découvrir également l’auteur.

Yann et Sacha sont deux adolescents que tout oppose. Yann vit simplement en compagnie dans un monastère, Sacha est le fils d’un mafieux. Pourtant, même s’ils ne se connaissent pas, un détail les rassemble : ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ce sont des sosies. C’est pourquoi, un beau jour, Yann est arrêté et emmené à l’Archipel, la pire prison que les Hommes ont créée. En effet, suite à une terrible machination, il est pris pour Sacha. Quant à ce dernier, il s’est mis dans la peau de Yann pour vivre sa vie. Mais au-delà de cette substitution, une affaire de bien plus grande ampleur semble se dévoiler…

Toute l’histoire s’articule autour de ces deux personnages. Yann est un jeune orphelin qui vit seul en compagnie d’un moine dans le Sud de la France. Garçon discret, il mène une vie paisible entre la restauration du monastère, ses amis dans le village, sa relation avec Nouria et le piano. Il va pourtant changer quand il va se retrouver injustement accusé et enfermé à l’Archipel. Sur place, il va devoir se défendre bec et ongles pour sa propre sécurité. Sa seule bulle est l’écriture de son journal pour y raconter tout ce qu’il vit. De son côté, Sacha est tout son opposé. Arrogant et sûr de lui, il est le parfait petit soldat de son père. C’est sans broncher qu’il se fait complice de cette substitution, histoire de se mettre au vert. Au début, il ne ressent aucun remords à ce qu’il peut arriver à son sosie. Mais au contact des amis de Yann, Sacha va changer lui aussi et commencer à réfléchir quant au bien fondé de tout cela.

La narration alterne les points de vue de Yann et Sacha. Ainsi, nous avons un aperçu de leurs sentiments. A cause de cette substitution, ils sont obligés de jouer un rôle. Et c’est là tout l’intérêt de ce premier tome. On ressent ce que vive chacun des personnages. On ressent la peur et le découragement de Yann. On ressent la peur de Sacha d’être découvert. L’un comme l’autre sont obligés de porter un masque.

L’Archipel, la prison où est enfermé Yann est un endroit infâme où sont enfermés les pires prisonniers de la planète. Situé dans un des endroits les plus hostiles, le système instauré à l’intérieur fait tout pour déshumaniser l’être humain. Ainsi, les prisonniers perdent leurs noms au profit de simples numéros, tout est fait pour qu’ils se détestent tous. Sans le vouloir, je n’ai pu faire que le rapprochement avec le système des tristements célèbres camps de concentrations où les prisonniers étaient numérotés et où tout était fait pour les briser. Bien sûr, dans l’Archipel, tout ne va pas aussi loin, mais l’idée reste un peu la même.

Un premier tome que j’ai vraiment aimé. Elle introduit bien la série et présente les personnages importants de l’histoire. Les secrets sont nombreux et la fin nous entraîne sur un nouveau terrain qui promet encore beaucoup d’aventures. Je vous le conseille vivement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

Laisser un commentaire