[Chronique #84] Le cycle des Acmènes – Tome 1 – Namathée

Auteur : Florent Bainier

Editeur : Maison d’auto-édition Publishroom

Date de sortie : 24 nombre 2017

Nombre de pages : 499 pages

Prix :

  • Broché : 20 Euros
  • Ebook : 2,99 Euros

 

 

Résumé

 

« Namathée » est un roman à la croisée de plusieurs genres, entre heroic fantasy, fantastique, action et aventure. Une fresque se déroulant à la glorieuse époque de l’âge du bronze, relatant la quête initiatique d’un homme qui a tout perdu et doit tout reconquérir, entrecoupée de batailles spectaculaires dans des paysages grandioses.
Arcan a perdu la mémoire, et aurait perdu la vie s’il n’avait pas été sauvé au cœur du désert par une troupe de soldats venus de Namathée. Envoyés par la prêtresse du Temps, ils appartiennent à un peuple millénaire, protégé depuis toujours par les dieux. Mais leur roi est mort, et les signes divins désignant son successeur tardent à se manifester.

Autour du royaume, les armées ennemies se font menaçantes, et convoitent les richesses des terres namathéennes. L’empire sarthe, les tribus nomades oughares, et les mercenaires lorestiens se liguent afin de s’en emparer.

Arcan devra apprendre à déchiffrer ses rêves prémonitoires pour tenter d’empêcher l’anéantissement de ceux qui l’ont aidé, et enfin découvrir qui il est.

 

Je remercie la maison d’auto-édition Publishroom pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Namathée est le premier tome du cycle des Acmènes écrit par Florent Bainier.

Tarcyt est un courageux capitaine vivant dans la cité de Namathée, protégée par plusieurs dieux dont le plus important Vasicha, le dieu du Temps. Un jour, la grande prêtresse de Vasicha, Forourgh lui confie une mission : retrouver un jeune homme blessé près d’un lac et le ramener dans la ville. Il accepte sans hésiter cette mission sans se douter que le jeune inconnu, Arcan, va bouleverser le destin de sa cité, de Namathée…

Dans son roman, Florent Bainier nous entraîne dans une aventure emplie de conquêtes, nous rappelant les guerres de l’Antiquité. D’ailleurs les références faites à cette période sont nombreuses telles que les armées et leurs armements, l’importance de la croyance en des Dieux.

Arcan est un homme bien mystérieux et amnésique. Il ne se souvient plus de rien, que ce soit son nom, son origine. Malgré ces ombres du passé, il s’intègre bien à Namathée grâce notamment à son amitié avec Tarcyt et Forourgh. Tout au long du roman, Arcan saura prouver sa valeur et prendra son envol en brandissant son épée pour défendre la cité qui l’a adopté. Forourgh, quant à elle, est le personnage le plus important de la cité. Elle est, en effet, la grande prêtresse, celle qui rapporte les visions de Vasicha, le Dieu du Temps. C’est dans une de ces visions qu’elle verra pour la première fois Arcan et saura qu’il est voué à jouer un rôle essentiel. Elle a un lien tout particulier avec Arcan et sera un guide pour lui. Quant à Tarcyt, courageux soldat qui a su briller dans d’innombrables batailles passées. Il est loyal envers sa ville tout comme envers sa famille. Il a un lien très fort avec Arcan et sera comme un père pour ce dernier, lui prodiguant de judicieux conseils.

Bien d’autres personnages interviennent mais ils sont encore en retrait par rapport aux trios. Certes, on se doute que certains auront des rôles importants, comme la petite Delerm, une petite fille aux capacités étonnantes, mais tout n’est encore qu’effleuré à ce stade de l’histoire.

Comme je l’ai déjà dit au début de mon avis, on y retrouve moult références à l’Antiquité et j’ai bien aimé cela. Aimant beaucoup l’histoire de l’Antiquité, j’ai été plus que ravie de retrouver ici toutes ses références, notamment à la guerre telle qu’on l’a menée à l’époque. J’ai eu par moments l’impression de me retrouver devant le récit d’un péplum comme dans la description des différentes batailles. Elles sont grandioses et impressionnent. On sent le travail de recherche important effectué pour l’auteur ce qui explique qu’elles sont bien décrites. On y sent l’inspiration des batailles qu’a effectuée notamment Alexandre le Grand, grand stratège. Même si par endroits ça a été un peu compliqué malgré tout pour bien comprendre, les différents schémas permettent de mieux comprendre les tactiques militaires. D’autant plus qu’on est loin des petites escarmouches et que c’est carrément des milliers de soldats qui se font face.

Même si l’univers est original et réussi, l’histoire reste assez classique dans sa forme : un homme amnésique, une prophétie… bon on se doute vite fait à qui elle s’adresse. Mais tout est si bien écrit et décrit que j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à le lire malgré le manque de surprise véritable.

Un premier tome franchement plaisant. J’ai surtout apprécié l’univers très bien décrit et les personnages qui sont intéressants. Si vous aimez les récits épiques et l’ambiance de l’Antiquité, vous ne pourrez qu’aimer ce livre. De même, tous ceux qui recherchent un récit d’aventures se situant dans un univers original, vous pouvez y aller.  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire