[Chronique #86] L’Ombre du Passé

Auteur : Chrys Galia

Editeur : Librinova

Date de sortie : 20 décembre 2017

Nombre de pages : 332 pages

Prix :

  • Broché : 18,90 Euros
  • Ebook : 4,99 Euros

 

 

Résumé

 

Amis d’enfance, leurs routes se sont séparées bien trop tôt. Lorsque Steve fait irruption, 13 ans plus tard, dans la boutique fantôme d’Allison, la jeune femme y voit un signe du destin. Loin de partager son sentiment, Steve a changé, sa rancune est tenace.
Il n’est là que pour honorer une promesse, et il s’en passerait bien. Revenir dans ce village qu’il déteste est une épreuve, revoir Allison aussi !
Pourquoi lui en veut-il autant ?
Parviendra-t-elle à briser la carapace qu’il s’est forgée ?

 

Je remercie Librinova pour ce Service Presse.

 

Mon avis

 

L’Ombre du Passé est une romance écrite par Chrys Galia.

Allison est folle de joie. En effet, alors qu’elle tente de survivre dans l’ancien commerce légué par son père, son ancien ami, Steve, pousse la porte, les réunissant après de nombreuses années de séparation. Pourtant, la joie de ses retrouvailles est douchée par le comportement de ce dernier : il se montre aussi glacial qu’un iceberg et surtout, il est venu pour lui proposer de racheter son commerce. Abasourdie, Allison ne reconnaît pas le gentil garçon qu’elle a connu en primaire. Pourquoi agissait-il ainsi ?

L’histoire est principalement centrée sur nos deux personnages. On découvre leur amitié passée durant les différents stades de leurs scolarités : l’amitié juvénile de la primaire, la découverte du sentiment amoureux au collège et la cruelle réalité au lycée. Toutes ces années ont eu une répercussion pour Steve et qui explique son comportement vis-à-vis d’Allison dans le présent. Même si l’histoire est avant tout une romance, l’auteur a su distiller tout au long du roman une intrigue pour nous tenir en haleine et apporter une tension au fil des pages. Cela reste assez discret et qu’on se doute rapidement de la vérité, j’ai apprécié cette intrigue secondaire qui permet au roman de ne pas être une énième romance banale.

Allison et Steve forment un duo agréable et complémentaire. Elle est une jeune femme ayant connu bien des désillusions que ce soit sur le plan professionnel ou sentimental. Ayant perdu sa mère très jeune, elle a été une enfant abondamment aimée et gâtée par son père. Ceci peut expliquer son comportement enfant à l’école. Autant elle aimait être en compagnie avec Steve, autant elle pouvait aussi se montrer froide et distante quand elle était entourée de “sa cour”. Pourtant, la vie ne cessera de lui apporter des coups durs et j’ai souvent éprouvé de la compassion envers elle.

Compassion, j’en ai aussi éprouvé pour Steve, surtout enfant. Petit garçon unique chéri par ses parents, il a vécu une scolarité primaire douloureuse et traumatisante, étant le souffre-douleur de ses petits camarades. Ce traumatisme a fait de lui un enfant renfermé et taciturne qui ne s’ouvrait qu’en présence d’Allison. Pourtant, un fait marquant de leur amitié bouleversera tout et il deviendra cet homme froid, qui ne cessera de tenter de protéger ses sentiments, surtout ceux pour Allison…

J’ai aimé leur couple qu’on voit se former petit à petit, avec des hauts et des bas. Tout n’est pas rose, tout n’est pas lisse et à cause de ce passé douloureux pour Steve, tout est loin d’être un long fleuve tranquille. D’autant que Steve a peut-être un caractère froid, autant Allison a un caractère volcanique et qu’elle est loin, très loin de se laisser marcher sur les pieds. Le feu et la glace en somme.

L’auteur a fait le choix de différents points de vue pour nous donner des précisions sur les évènements. Ainsi, en plus d’Allison et de Steve, un troisième point de vue vient s’ajouter dont je ne dévoilerais pas pour ne pas spoiler. Un choix judicieux pour nous permettre d’obtenir le maximum d’informations.

Par contre, l’intrigue secondaire, même si elle a le mérite d’exister, je ne l’ai pas trouvé très folichonne et se conclut d’une manière que je trouve un peu trop facile et simple. Je n’ai pas été réellement surprise.

Pour conclure, L’Ombre du Passé est une romance assez classique qui respecte bien les codes du genre. L’intrigue secondaire n’est pas surprenante. Mais le livre se lit quand même pour ses personnages intéressants et les thèmes abordés dont celui du harcèlement scolaire qui est malheureusement encore trop d’actualité de nos jours.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire