[Chronique #89] Réécrire l’Histoire

Auteur : Maya Lee

Editeur : Auto-Edition

Date de sortie : 19 janvier 2018

Nombre de pages : 311 pages

Prix :

  • Broché : 13,70 euros
  • Ebook : 3,99 Euros

 

 

Résumé

 

Léa, une jeune étudiante à la situation familiale tendue, déteste ses cours d’histoire, les jugeant inutiles et dérisoires. Mais un grave accident la catapultera en Égypte antique, puis dans différentes périodes historiques, la laissant complètement désorientée. Prisonnière du temps, elle devra s’adapter aux us et coutumes de l’Antiquité, côtoiera des personnages influents dont elle n’avait entendu parler que sur papier et verra sa vie et son cœur bouleversés à jamais. Changera-t-elle sa propre destinée au passage? Ou même la face du monde moderne ?

Un récit d’aventures dépaysant, ponctué d’humour, d’action et de rebondissements qui laissera dans l’anticipation les lecteurs férus d’Histoire et offrira des découvertes étonnantes à ceux qui n’en raffolent pas… encore !

 

Je remercie l’auteur Maya Lee pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Léa est une jeune lycéenne vivant à Montréal en compagnie de sa mère et de son frère. Hormis l’absence de son père, elle y vit une vie tout ce qu’il y a de plus normale entre sa maison et les cours, dont elle déteste tout particulièrement l’histoire qui est sa matière détestée. Pourtant, lors d’un terrible orage, Léa se fait littéralement foudroyée. A son réveil, elle découvre un monde inconnu pour elle, et pour cause, elle découvre qu’elle ne se trouve plus à Montréal en 2009 mais… en Egypte à l’époque des pharaons ! Comment ?  Pourquoi ? Avec toutes ces questions en tête, Léa n’aura qu’un désir : retourner coûte que coûte à son époque…

Dans la culture populaire, les voyages dans le temps n’est pas un thème très original d’autant plus qu’il faut bien connaître son sujet pour que tout soit “crédible”. Ici, aucun souci. Les différentes époques traversées par notre héroïne sont bien représentées et on ressent un réel effort de la part de l’auteur pour nous plonger dans les différentes ambiances. Je regrette juste que les époques soient un peu “survolées” mais je peux comprendre qu’il ait fallu un peu condensé sinon c’est plusieurs tomes que l’auteur aurait dû écrire. En tout cas, les différentes périodes sont intéressantes et judicieuses.

Le personnage de Léa est un atout pour le livre. Un peu rebelle au début du roman, elle se retrouve propulsée dans des périodes qu’elle ne connaît absolument pas et qu’elle doit s’y adapter rapidement pour ne pas se faire prendre. En même temps qu’elle découvre l’Histoire en la vivant réellement, va se poser rapidement pour elle un problème de conscience quant à savoir s’il faut changer le cours de l’Histoire et les répercussions que cela peut avoir dans le futur. Régulièrement, elle va être amenée à faire des choix difficiles qui vont la remettre en question.

L’écriture est fluide et comme tout est racontée à la première personne, on découvre à travers ses yeux les différents mondes dans lesquels atterrit Léa. Par contre, comme Maya Lee est canadienne, par moments j’ai été obligée de relire quelques passages plusieurs fois pour comprendre à cause d’expressions ou tournures de phrases qui sont, je pense, plus des expressions canadiennes que françaises. Mais rien de méchant et tout se lit quand même facilement.

La fin m’a surprise et j’avoue que je ne m’y attendais pas. Et là encore se pose la question de choix et de ses répercussions…

Aimant beaucoup l’histoire, j’avais un peu peur avant de lire le livre de me retrouver devant un livre décousu et totalement inintéressant. Mais la timeline est cohérente et j’ai eu beaucoup de mal à décrocher de l’histoire avant d’avoir le fin mot de cette aventure fantastique.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire