[Chronique #90] De la terre dans la bouche

Auteur : Estelle Tharreau

Editeur : Taurnada

Date de sortie : 18 janvier 2018

Nombre de pages : 250 pages

Prix :

  • Broché : 9,99 Euros
  • Ebook : 4,99 Euros

 

 

Résumé

 

Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s’aiment ou se détestent, même si les autres l’ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu’ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d’un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

 

Je remercie Joël des éditions Taurnada pour ce Service Presse.

 

Mon avis

De la terre dans la bouche est un livre écrit par Estelle Tharreau, auteur que je ne connaissais pas et dont j’ai découvert agréablement la plume.

Décembre 1986, Elsa se rend à Mont-Eloi, village natal de Rose sa grand-mère. En effet, cette dernière étant décédée, lui a légué un bien immobilier, La Braconne. Mais tout ne se déroule pas comme elle le pensait. Sur place, dans la maison, elle fait la connaissance de Fred, dont le grand-père semble avoir un lien tout particulier avec Rose… Sans s’en douter, Elsa va réveiller d’anciens souvenirs enfouis dans les mémoires du petit village, souvenirs dont beaucoup auraient aimé ne jamais s’en rappeler…

Ce livre d’Esthelle Tharreau est construit comme un thriller historique. L’héroïne, Elsa, se lance tête baissée dans une quête personnelle, à la recherche de vérité autour de sa famille. Pour cela, elle sera aidée par Fred, homme un peu bourru mais au final possédant un coeur d’or, qui lui aussi se retrouve embrigadé, un peu contre sa volonté, dans cette quête

Le village où se situe tout le roman est un village très reculé, quasi un huis-clos. Les quelques habitants parmi les plus âgés ont tous de lourds secrets qu’ils ne veulent aucunement révélés mais dont la mémoire va être bousculée à cause d’Elsa.

Tout au long du roman, et au fil des différentes révélations, l’auteur nous plonge, non seulement en 1986 mais également durant la Seconde Guerre Mondiale. A cette époque troublée, beaucoup de faits se sont déroulés, la plupart douloureuse à cause de l’occupation. A cette époque troublée, il s’avère aussi que les apparences sont souvent trompeuses… J’ai beaucoup aimé les références historiques émises et on ressent le travail de recherche historique effectué par l’auteur. D’autant plus, qu’elle y traite de sujet pas forcément connu du grand public ou tabou comme l’épuration.

J’ai été prise sans difficulté dans cette histoire, et plus les mystères s’épaississent, et plus la volonté d’en connaître le fin mot était grande.

Un livre que je ne peux que vous conseiller surtout si vous aimez les thrillers historiques. En plus, l’auteur possède une excellente plume qu’elle met au service pour nous offrir une histoire passionnante. .

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

  1. entournantlespages says:

    J’ai été plutôt convaincue par un autre roman d’Estelle Tharreau, Orages, avec au centre de son histoire la recherche de la vérité à propos une ancienne famille dans un petit village. Ce nouveau roman me fait bien envie surtout que j’ai bien accrochée avec la plume de l’auteure.

Laisser un commentaire