[Chronique #114] Déviance

Auteur : Christine Barsi

Editeur : Editions 5 Sens

Date de sortie : 14 juin 2017

Nombre de pages : 255 pages

Prix :

  • Broché : 21 euros
  • Ebook : 7,99 euros

 

 

Résumé

 

Un dilemme difficile dans univers peuplé de créatures fantastiques inquiétantes…

Sur la lande des Pennines, la rencontre d’une écrivaine de récits fantasques avec l’un de ces êtres étranges peuplant les antres rocheux des Yorkshire dalls, là où les trolls et les vampires se terrent dans le triangle des Bardens, un site réputé parmi les plus hantés au monde. Leur confrontation entraînera un choix difficile pour la jeune femme, déchirée entre son amour pour ses enfants et leur bien-être, et celui éprouvé pour l’être dangereusement mortel qui la pourchasse. York et ses ruelles tortueuses seront le théâtre de crimes énigmatiques, ainsi que leur terrain de jeu, jusqu’à ce qu’il en décide autrement…
Caitline s’était souvent interrogée sur le type de fonction occupée par son mari, au sein du cabinet de courtage, ainsi que sur ses motivations. Il avait toujours gardé beaucoup de discrétion quant à son travail. Caitline s’étonnait parfois de ce qu’il l’ait épousée, mais ce qui l’intriguait surtout, c’étaient les raisons qui l’avaient poussée, elle, à envisager un tel mariage. La jeune femme était veuve depuis une année quand elle avait rencontré James. À la mort de son père, Peter avait sept ans et pour lui le choc avait été important. Caitline avait pensé que la présence d’un homme à ses côtés aurait été salutaire pour l’enfant.

Ce roman fantasy nous emmène dans un voyage terrifiant au pays des vampires et des trolls !

 

Je remercie l’auteur Christine Barsi pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Déviance est un roman du genre Bit-Lit. En lisant le résumé, le livre me tentait bien d’où ma demande de Service Presse. Malheureusement, c’est plus un sentiment mitigé voire de déception qui en est ressorti à la lecture de la dernière ligne.

L’histoire se situe en Angleterre. Déjà, il m’a fallu du temps à comprendre à quelle période elle se situait. En effet, l’auteur n’indique pas de date précise et il n’y a qu’un seul indice dans le livre qui m’a permis de me situer sur le plan temporel. Un peu déstabilisant.

Tout au long du roman, on suit principalement Caitline. Bon point, elle n’est pas une adolescente ou une jeune adulte comme on a l’habitude de voir dans ce genre de livre. Non, bien au contraire, Caitline est une femme mûre, mariée et mère de deux enfants. C’est une femme loin, très loin d’être heureuse sur le plan marital et s’échappe de son quotidien grâce à son métier. En effet, Caitline est écrivain et plus particulièrement du genre fantastique. Autant dire que quand elle va se rendre compte que tout ce qu’elle peut imaginer dans ses livres a une part de réalité, elle est très surprise !

Sean est un vampire, probablement un vieux vampire à cause de sa puissance, mais là encore aucune indication précise. Il n’est pas du genre à être un gentil vampire, non il est violent et létal. Il n’hésite pas à semer la mort autour de lui pour ses besoins. Et même après sa rencontre avec Caitline, loin de le calmer, on sent encore cette part de noirceur et de violence ancrée en lui. C’est intéressant cette dualité en lui, ce combat intérieur qu’il est sans cesse obligé de mener.

Leur histoire d’amour est l’élément central de tout le roman et je ne l’ai pas trouvé très intéressant même si la base le promettait. Ce qui m’a le plus ennuyé, ça a été cette impression de tourner en rond sans cesse. Ca avance très très lentement avec cette sensation de faire un pas en avant et deux pas en arrière. Au début, je me suis intéressée à eux deux, voulant en connaître davantage, mais j’avoue à un moment, je m’en suis détaché petit à petit. Et le problème, c’est que tout tourne quasiment autour d’eux. De même, il y a quelques personnages secondaires mais à part les enfants, les autres sont clairement anecdotiques et n’apparaissent que très peu.

Un roman qui aurait pu être intéressant par la noirceur de l’ambiance générale. Malheureusement, trop de points négatifs cités plus haut ont plombé ma lecture et me l’a rendue ennuyeuse au bout d’un certain temps. De même, à cause de la rareté des dialogues, le rythme est lent en général. Au final, une petite déception pour ma part. Mais si vous aimez les histoires d’amour très compliquée, vous pouvez vous lancer dans la lecture. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire