[Chronique #120] Echec et love !

Auteur : Andy Pierce

Editeur : Auto-Edition

Date de sortie : 8 février 2018

Nombre de pages : 123 pages

Prix :

  • Ebook : 2,99 euros

 

 

 

Résumé

 

Le jour où il se découvre un don pour les échecs, Maxime, quatorze ans, est loin de se douter que toute son existence va être bouleversée…
Comment ses amis mordus de foot réagiront-ils ? Jusqu’où sa nouvelle passion le mènera-t-elle ? Et surtout : peut-on être à la fois un grand joueur d’échecs et un grand séducteur ?

Après « Je serai toujours là pour toi », Andy Pierce vous propose de découvrir le premier roman Young Adult sur l’univers des échecs !

Une galerie de personnages désopilants, de belles histoires d’amour et d’amitié, des rebondissements en cascade… Bref, un roman comme on les aime, qui plaira autant aux amateurs d’échecs qu’à ceux qui n’y ont jamais joué !

 

Je remercie l’auteur, Andy Pierce, pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Echec et love est une romance à destination aux adolescents, écrit par Andy Pierce. Je me suis laissé tenter par ce Service Presse car une romance dans l’univers des échecs, je n’en avais jamais lu et je me suis dit : “Pourquoi pas ?”

Maxime est un jeune adolescent comme on en trouve beaucoup, entre ses parents et le foot. Le jour où il se retrouve collé, il découvre, bien malgré lui, le jeu des échecs. Et cela va être le début d’une passion absolument dévorante pour ce jeune garçon, à l’incompréhension de ses parents et de ses meilleurs amis qui sont plutôt foot et filles. On suit donc le début de cette passion, comment il la gère dans son quotidien ce qui n’est pas simple, car Maxime est un garçon qui ne fait pas les choses à moitié et se lance à fond dans ce jeu. Et cela se complique d’autant plus quand les sentiments s’y mêlent et embrouillent l’esprit.

J’ai bien aimé cette histoire qui traite de divers sujets tels que la passion, l’amitié, les premiers émois amoureux… Certes, cela reste simple et classique, mais quand c’est bien écrit, comme c’est le cas ici, on le lit sans problème.

Le principal reproche que je ferais au livre, c’est au niveau du rythme. A cause de la longueur courte du roman, tout va beaucoup trop vite. Les événements s’enchaînent très rapidement. La personnalité et la psychologie des divers personnages sont eux aussi très légères et j’ai eu du mal à vraiment m’attacher et me sentir concerner par ce qui leur arriver.

Echec et love reste ainsi une petite romance légère dans un univers original, celui des échecs. Même si j’ai ressenti quelques faiblesses, elle demeure tout de même agréable à lire et sans prise de tête pour tous ceux et celles qui recherchent une lecture simple et sans complexe.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire