[Chronique #137] Etre ou ne pas être, l’extraordinaire histoire de Francis Bacon

Auteur : Grégory Laburthe-Tolra

Editeur : Belfond

Date de sortie : 5 avril 2018

Nombre de pages : 496 pages

Prix :

  • Broché : 20 euros
  • Ebook : 13,99 euros

 

 

Résumé

 

Un roman historique captivant, qui plonge le lecteur dans l’Angleterre élisabéthaine et donne corps à une idée folle mais ô combien plausible concernant l’identité de Shakespeare…

1885, château de Windsor. Lord Pembroke remet à la reine Victoria un manuscrit poussiéreux retrouvé lors de la restauration d’une des plus vieilles tours de Londres. Une lettre datant de plus de deux siècles l’accompagne :
 » Je dois tout expliquer pour que l’humanité à venir recueille son grand héritage… Prions pour que ma main tremblante meure en ayant accompli son devoir. « 

1561. Dans une Europe frémissante de créativité, sous le règne d’Elizabeth Ire, naît un des plus grands génies qu’ait porté l’Angleterre : Francis Bacon. Passionné par les sciences, la littérature, le droit, la poésie et le théâtre, ce contemporain de William Shakespeare est nourri par une énergie unique et un profond respect des savoirs. Il crée une œuvre philosophique et littéraire considérable. Mais ce que tout le monde ignore, c’est que Bacon cache un secret vertigineux… Le temps est venu de le découvrir !

Un roman historique captivant, qui plonge le lecteur dans l’Angleterre élisabéthaine et donne corps à une idée folle mais ô combien plausible concernant l’identité de Shakespeare…

 

Je remercie les éditions Belfond pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Et si Shakespeare, l’auteur anglais le plus célèbre au monde, n’était pas l’auteur de ses écrits ? Et si un homme de l’ombre était le véritable auteur de ses écrits ? En partant de ce postulat, l’auteur, …, nous plonge dans l’Angleterre à l’époque d’Elisabeth I, où on fait la connaissance de Francis Bacon, homme lettré et homme de cour. A ses côtés, non seulement c’est toute une époque que nous découvrons, mais également un lourd secret…

On suit l’histoire de Francis Bacon tout au long du roman, mais d’une façon indirecte. En effet, on suit différents personnages mais qui ont tous un point commun, celle de fréquenter, à un moment ou l’autre, Francis Bacon. Ce qui m’a donné l’impression d’avoir affaire avec un personnage “coup de vent”. Il n’est pas toujours présent physiquement, mais son spectre est malgré tout présent tout au long du roman.

L’histoire nous entraîne dans différentes cours tels que la cour élisabéthaine ou encore celle de la cour de France des Valois. Cela nous donne l’occasion de croiser des personnages historiques connus tels que Elisabeth I ou encore Marguerite de Valois, la fameuse reine Margot. On découvre ainsi deux pays complètement différents entre l’Angleterre anglicane, un peu austère et la France un peu plus décadente durant ses guerres de religion. L’auteur a bien réussi à nous retranscrire ses ambiances bien distinctes lors de cette période assez trouble de l’Histoire.

Les différentes intrigues qu’elles soient politiques ou amoureuses sont bien menées et les révélations bien distillées régulièrement, créant un rythme soutenu et haletant à chaque fin de chapitre.

Un livre qui m’a captivé et dont je me suis laissé entraîner sans difficulté. J’ai aimé découvrir cette période que je ne connais pas énormément. Si vous aimez les romans historiques, les intrigues et complots, vous pouvez le lire, vous ne serez pas déçus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire