[Chronique #139] Toi, moi et tout le reste

Auteur : Catherine Isaac

Editeur : Presses de la Cité

Date de sortie : 12 avril 2018

Nombre de pages : 408 pages

Prix :

  • Broché : 19 euros
  • Ebook : 12,99 euros

 

 

Résumé

 

Les vacances, un château en Dordogne, quelques amis et… un ex.

Qui oserait arriver en retard à l’accouchement de son propre fils, le cou plein de traces de rouge à lèvres ? Adam apparemment. Pour Jess, la coupe est pleine. Elle le quitte.

Dix ans plus tard, pour exaucer l’un des derniers souhaits de sa mère, atteinte d’une maladie dégénérative, Jess accepte d’emmener William passer du temps en France avec son père, désormais l’heureux propriétaire d’un magnifique relais château près de Sarlat. Pendant toutes ces années, Adam ne s’est jamais vraiment intéressé à l’enfant.

Jess a donc une mission : faire en sorte qu’Adam et William nouent une vraie relation. Et, de préférence, en évitant de retomber amoureuse de son ex – la vie est déjà bien assez compliquée comme ça !

 

Je remercie les éditions Presses de la Cité, pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Toi, moi et tout le reste est un livre écrit par Catherine Isaac et édité par les éditions Presses de la Cité.

Jess est une jeune mère célibataire anglaise. Séparée depuis près de dix ans avec son compagnon Adam et père de son fils William, c’est avec contrecoeur qu’elle se rend, en compagnie de son fils, en France. Ils doivent passer des vacances d’été de l’autre côté de la Manche. Ses vacances auraient pu être idyllique s’il n’y avait pas un hic qui lui semble insurmontable En effet, ils se rendent dans un “Relais Château” dont le propriétaire n’est autre qu’Adam…

Disons-le tout de suite, ce livre a été un véritable coup de coeur pour ma part ! En quelques chapitres, je me suis laissé entraîner dans l’histoire de cette mère courage, dont on ressent à tout instant les souffrances vécues dans le passé.

Courageuse est le premier terme qui me vient à l’esprit pour décrire Jess. Même si elle est seule dans sa vie sentimentale, cela ne l’empêche pas d’élever son fils de 10 ans, d’être toujours présente auprès de lui, de lui montrer son affection au quotidien et de le protéger sans cesse. Elle n’hésite pas à mettre ses sentiments et émotions en sourdine pour son bien-être, comme l’en attestent ses vacances en France qu’elle doit passer auprès d’un homme qu’elle a appris à mépriser au fil des années. Pourtant, au fond d’elle-même, elle reste une femme dont les sentiments ne sont pas toujours faciles à gérer. Heureusement qu’elle peut compter sur ses parents et ses meilleures amies pour la soutenir. Elle nous apparaît ainsi à la fois forte, moderne et pleine de fragilité.

Au début, je pensais que le roman serait principalement une romance. Quelle erreur ! Certes, la romance y a une place importante, mais ce roman traite de d’autres sujets tellement forts et modernes. Les difficultés d’être une mère célibataire, la place d’un père absent dans la vie d’un enfant et la famille confrontée à la maladie.

Grâce à sa plume, l’auteur arrive à nous donner des sentiments tel que la joie, le rire et la tristesse. Un vrai ascenseur émotionnel : Je suis vraiment passé par tout un kaléidoscope d’émotions.

Avec toutes ses qualités, Toi, moi et tout le reste a été un livre que j’ai lu d’une traite, tellement je ne voulais pas le lâcher. J’ai ressenti beaucoup d’émotions à la lecture de la vie de Jess. Ce livre a été une véritable bouffée d’air et surtout une ode à la vie et à l’espoir, tout simplement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire