[Chronique #143] Le Noir est ma Couleur – Tome 1 – Le Pari

Auteur : Olivier Gay

Editeur : Rageot

Date de sortie : 9 mai 2018 (date de la réédition)

Nombre de pages : 320 pages

Prix :

  • Broché : 14,90 euros
  • Ebook : 8,49 euros

 

 

Résumé

 

Pour gagner un pari, Alexandre, bad boy séducteur et boxeur, invite Manon, la meilleure élève de leur seconde, à boire un pot. Dans une ruelle, il la voit attaquée par une créature étrange. N’écoutant que son sens de l’honneur, il intervient… et s’aperçoit que Manon a des pouvoirs hors du commun  !

 

Je remercie les éditions Rageot pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Le Pari est le premier tome de la série Le Noir est ma Couleur écrit par Olivier Gay et publiée par les éditions Rageot. Si vous me suivez un peu, vous savez que j’ai découvert la plume d’Olivier Gay à travers sa série La Magie de Paris et que j’avais juste adoré cette trilogie. C’est donc avec un plaisir certain que je me suis lancé dans cette série.

Ce qui m’a d’emblée sauter aux yeux, ce sont les ressemblances avec l’autre série La Magie de Paris (sortie après Le Noir est ma Couleur). Dans les deux livres nous avons un tandem garçon et fille, dans les deux livres nous avons un mage et l’autre qui découvre l’univers de la magie, dans les deux livres l’action se situe à Paris, dans les deux livres il y a son lot de casse-pieds (bon ça ce n’est pas étonnant, il doit toujours avoir son quota de casse-pieds :)). Bien sûr, les deux séries ont quand même des différences qui font que La Magie de Paris n’est pas un simple copier-coller de la série Le Noir est ma Couleur.

L’histoire nous entraîne dans un univers rempli de magie . La particularité ici c’est comment est utilisée ladite magie avec un système de couleur représentant un élément bien particulier. C’est original et bien foutu bien qu’un peu complexe au début à bien tout assimiler. Mais comme le personnage d’Alexandre est lui aussi un néophyte dans ce domaine, cela donne l’occasion de découvrir en même temps la particularité de la magie dans la série. Le rythme est soutenu et je n’ai pas eu l’impression de temps mort à un quelconque moment dans l’aventure. A chaque instant, il se passe quelque chose et les rebondissements sont là pour nous prendre par surprise. Un livre qui se lit d’une traite sans problème.

Le récit s’articule autour des deux personnages qui en sont d’ailleurs les narrateurs par alternance. Alexandre, le bad boy, le dur de l’école est caricatural de ce type de personnages. Mauvais élève, il est aussi vantard et n’hésite pas à rouler des mécaniques pour montrer que c’est lui le plus fort. Manon, elle est tout son contraire. Elève studieuse et sérieuse, elle a conscience de l’étendue de ses pouvoirs et respecte les règles établies pour protéger son secret. Pourtant, Alexandre va faire tomber ses barrières petit à petit, quitte à l’entraîner à contre-courant… ce qui peut s’avérer bien dangereux pour eux deux.

J’ai été contente de retrouver l’humour de l’auteur. Certes, je n’ai pas eu des fous rires comme dans La Magie de Paris, mais il est suffisamment présent pour donner le sourire. De plus, comme toujours, j’ai bien aimé les nombreuses références, notamment Nippone avec de nombreuses allusions aux mangas,  qui rendent le récit moderne et le place bien dans notre époque.

Un premier tome qui fait démarrer la série sur les chapeaux de roues ! Tout y est pour nous faire passer un agréable moment de lecture : action, personnages attachants, humour. Encore une fois, je n’ai pas été déçue par l’écriture d’Olivier Gay et me donne juste envie de lire la suite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

    • Azarea says:

      Tu peux craquer XD il est vraiment excellent et la plume d’Oliver Gay reste toujours au top ! (non je ne pousse pas à la consommation :p)

Laisser un commentaire