[Chronique #116] La Magie de Paris – Tome 3 – Ici et ailleurs

Auteur : Olivier Gay

Editeur : Castelmore

Date de sortie : 16 mai 2018

Nombre de pages : 200 pages

Prix :

  • Broché : 14,90 euros
  • Ebook : 9,99 euros

 

 

 

Résumé

 

Nous sommes tous le monstre de quelqu’un…

La tension est de plus en plus vive entre Chloé, Thomas, David et Cassandre.

Pourtant, confrontés à un monde qu’ils ne connaissent pas et à des dangers imprévisibles, ils vont devoir se serrer les coudes pour survivre – et retrouver leur univers.

Car ce qu’ils vont découvrir en chemin risquent de remettre en cause toutes leurs certitudes…

Et si on leur mentait depuis le début ?

 

Note : Attention, cette chronique traitant du troisième tome de la série, il est fortement conseillé d’avoir lu les deux tomes précédents avant de lire la chronique sous peine de spoil.

 

Mon avis

 

Et voilà, nous y sommes, c’est déjà le troisième tome et donc la fin de la série La Magie de Paris, série Young Adult de Olivier Gay et sorti chez Castelmore.

Ce tome reprend exactement là où le tome 2 s’achevait : c’est-à-dire quand Chloé, Thomas, Cassandre, David et Nour se retrouvent propulsé à travers une Faille et atterrissent dans le monde des Goules. Exit Paris, nous découvrons le monde des “méchants” que ce soit par l’aspect civilisation ou bien politique. C’est toujours intéressant de découvrir “l’envers” de l’univers, d’autant plus que ce monde ressemble énormément à la civilisation égyptienne à l’époque de l’Antiquité.

Les personnages sont toujours aussi drôles sauf David qui se la joue toujours aussi mystérieux, aux pensées impénétrables mais il en faut bien un. D’ailleurs je suis un peu triste pour lui, j’aurais aimé une évolution plus importante. Heureusement que les autres compensent largement son manque d’humour. Le duo Chloé et Thomas prend encore davantage d’importance et il est toujours drôle de les voir se lancer des vannes à tout bout de champ. Même Cassandre est plus intéressante dans ce tome. On en apprend un peu plus sur elle et elle en devient un peu plus humaine. Malgré tout, elle reste quand même casse-pied et donne toujours envie de l’étrangler. Mention spéciale pour le personnage de Nour qui prend le rôle de la protagoniste totalement paumée, et qui découvre bien malgré elle un monde inconnu qui la dépasse complètement.

La plume d’Olivier Gay est toujours aussi fluide et agréable et malheureusement, à cause de ça, tout se lit bien trop rapidement ! Les pages tournent limite toute seule et on ressent cette envie d’en savoir encore plus et découvrir la conclusion.

L’humour est toujours aussi présent sans être lourd. L’auteur sait bien équilibrer son livre entre humour, action, calme. On ne s’ennuie pas une seule seconde et la lassitude ne pointe jamais son nez. De plus, les références à la culture pop/geek sont savamment distillées tout au long du roman.

Un tome qui clôture magnifiquement la série. Tous les ingrédients sont là pour faire passer un bon moment de lecture que ce soit l’histoire, les personnages… J’ai juste adoré lire la série, d’autant plus qu’il n’a pas fallu attendre un long moment pour découvrir chaque tome, les sorties ayant été rapprochées. Une super série qui m’a permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas mais qui m’a juste donné envie d’en lire plus. Je vous recommande la trilogie chaudement !

Rendez-vous sur Hellocoton !