Saving Paradise – Tome 1 – En proie au rêve

Auteur : Lise Syven

Editeur : Castelmore

Date de sortie : 19 octobre 2016

Nombre de pages : 379 pages

Prix :

  • Broché : 16,90 Euros
  • Ebook : 9,99 Euros

 

 

Résumé

 

Et vous, croyez-vous au paradis ?

Faustine Mésanger ne croit pas à grand-chose, sinon au travail. Déterminée à réussir sa vie, cette étudiante a un plan. Elle a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, et autant vous dire que le paradis, elle n’y croit pas une seconde.

Build the future ! est le slogan de la Fondation du Griffon pour laquelle son chercheur de père travaille, une ONG qui œuvre pour un monde meilleur et qui dérange quelqu’un.

Le jour où le laboratoire de Richard Mésanger explose, la vie de Faustine bascule. Elle frôle la mort, se retrouve placée sous protection rapprochée et croise le chemin de Nato Braye dont le charme ne la laisse pas indifférente.

Mais la folie la guette à mesure que l’étau se resserre.

Et, surtout, Faustine comprend qu’il y a bien plus en jeu que son propre avenir.

 

Mon avis

 

Saving Paradise était un livre qui me faisait envie depuis un moment grâce à son résumé intrigant. Je n’avais jamais eu l’occasion de l’acheter et de le lire, ayant déjà une PAL assez importante, mais quand je l’ai vu sur la plateforme NetGalley, je n’ai pas hésité une seconde, et je remercie par ailleurs l’éditeur Castelmore pour avoir accepté ma demande pour ce Service Presse.

Alors, qu’est-ce que j’en ai pensé ? Beaucoup de choses en fait.

Tout d’abord l’histoire, que j’ai beaucoup aimé. Faustine est une jeune étudiante en droit qui vit en compagnie de son père, Charles Mésanger, chercheur pour la Fondation du Griffon. Mais tout bascule le jour où une explosion retentit à ladite fondation. A partir de ce moment-là, elle va devoir fuir et se cacher en compagnie de son père, car il semblerait que d’étranges personnes en veuillent à la fondation et tout particulièrement à un produit… Qui sont-ils ? Quelles sont les raisons qui les poussent à agir ainsi ? Autant de questions que Faustine devra éclairer pour espérer survivre. Heureusement qu’ils pourront compter sur de nombreuses personnes pour les protéger et tout particulièrement Nato, un jeune ex-militaire qui ne laisse pas la jeune Faustine indifférente…

L’histoire démarre sur les chapeaux de roues et nous fait rentrer directement dans le récit. Pourtant, ne pas se fier à cette entrée en matière. Car même si le début et la fin du livre sont très rythmés, alors je me suis un peu plus ennuyée au milieu, car j’ai trouvé qu’il ne se passait pas suffisamment de choses. Certes, l’histoire avance quand même à son rythme, malheureusement pas assez soutenu pour moi. C’est le vrai point noir de ce roman, cette inégalité dans l’action.

Les personnages sont nombreux et je n’ai pas pu retenir tous les noms, hormis ceux principaux. Faustine est, dans l’ensemble, un personnage que j’ai bien apprécié. Jeune, un peu naïve, on sent qu’elle est perdue quand elle s’est retrouvé propulsé dans ce bazar. Elle reste naturelle dans ses réactions. Par contre, il n’y a que son obsession de ses études que j’ai trouvé bizarre. Limite, ses études sont plus importantes que le fait que des hommes tentent d’assassiner son père. Sa relation avec Nato, qui est en charge de leur protection, est touchante car elle arrive à un moment où ils en ont besoin tous les deux. Elle à cause de tout ce qui se passe et lui a besoin d’une épaule à cause de son passé d’ancien militaire et des traumatismes subis. Ils se sont bien trouvés, même si leur relation reste assez en retrait dans le récit.

L’écriture et le style de Lise Syvern sont très fluides et agréables. Je ne la connaissais pas et je n’ai pas été déçue. Tout se lit très bien et très rapidement.

Un premier tome qui m’a globalement plu. Une histoire intéressante malgré le problème de lenteur, des personnages qui sont attachants et une écriture fluide. La fin est magistrale avec un petit soupçon de fantastique et laisse en suspens assez de questions pour donner envie de lire la suite, ce qui est mon cas.

Rendez-vous sur Hellocoton !