Demonica – Tome 1 – Plaisir Déchaîné

de Larissa Ione

 

Résumé

 

Il est un endroit où l’extase peut vous coûter la vie.


Tayla Mancuso est tueuse de démons. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes… Tayla est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ?


Mais la séduisante tueuse n’est pas la seule à être en émoi. Et la fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon. D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ?

 

 

Mon avis

 

Plaisir Déchaîné est le premier tome de la série Demonica de Larissa Ione, auteur entre autre de la quadrilogie Les Cavaliers de l’Apocalypse. Cette série a été édité en France sous le label de Milady.

 

Demonica est une série de romance paranormale classique. C’est à dire, que chaque tome traite d’un couple différent dans un univers commun, un peu à la manière de la série La Confrérie de la Dague Noire. Ainsi, ce premier tome met sur le devant de la scène le couple Eidolon et Tayla.

 

Disons-le tout de suite, j’ai vraiment aimé ce couple. Tout d’abord Tayla, jeune femme faisant parti des Aegis, un groupe d’humains entraînés pour traquer, chasser et tuer des démons. Tayla est forte, son corps est sur-entraîné pour faire face au danger que peuvent représenté les démons. Pourtant, son psyché n’est pas aussi puissant que son physique. A cause de son passé, et des blessures subies, Tayla reste une jeune femme fragile, dont le passé la hante toujours. De son côté, Eidolon est un démon du type incube. Mais ce n’est pas un méchant démon, il a décidé de consacré sa vie à soigner ses semblables. Et j’ai bien aimé cette contradiction. L’humaine, qu’on pourrait croire du côté de la justice, est la tueuse, celle qui enchaîne les meurtres pensant servir une cause juste, tandis que le démon, lui, sauve des gens. On se retrouve avec un schéma inversé, où au final, les rôles de méchant/gentil, ne sont clairement pas définis.

 

Même si l’histoire est concentré sur la relation tantôt tumultueuse, tantôt sensuelle de nos deux protagonistes, nous avons pour toile de fond , une enquête qui nous en apprend davantage sur les différentes hiérarchies de cet univers, que ce soit pour les humains ou les démons. Mais j’ai trouvé l’enquête un peu décevante, et facilement prévisible. Disons, que je n’ai pas du tout été surprise et je m’attendais clairement aux révélations. Même si tout n’a pas été dit, et que des voiles de mystères restent toujours présents, j’aurais aimé plus de rebondissements.

 

Que serais une romance paranormale sans ses scènes de sexe ? Et de ce côté, je n’ai pas été déçue. Les scènes sont certes nombreuses, mais bien réparties dans le livre, ce qui ne donne pas une impression de surenchère, et évite une impression d’écoeurement, comme j’ai pu le connaître sur certaines séries (Coucou Anita Blake et Merry Gentry). Elles sont bien décrites et suffisamment explicites pour donner un coup de chaud. Par contre, bémol pour la dernière scène que je n’ai pas trouvé crédible. Disons que le lieu et le moment ne s’y prêtait absolument pas.

 

Le rythme du livre est soutenu, même si j’ai trouvé le début un peu lent à se mettre en place. Mais une fois tout ce petit monde sur la scène, tout s’enchaîne que ce soit l’enquête ou la relation d’amour. D’autant plus, pour ce dernier, qu’un compte à rebours est mis en avant. L’épée de Damoclès suspendu au-dessus de la tête d’Eidolon, à cause de sa nature d’incube, apporte une tension dans le roman.

 

Pour conclure, un bon premier tome, avec un univers que j’ai trouvé captivant et qui m’a bien happé. Des personnages intéressants avec une héroïne qui n’a pas ici le rôle de pauvre fille en détresse mais celle d’une tueuse implacable, tiraillée entre sa conscience et son coeur. Un achat que je ne regrette pas, et j’ai hâte de découvrir les prochains couples proposés par Larissa Ione dans les tomes suivants.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !