[Chronique #108] Les Murmures du Shar – Tome 1 – Le masque et le sabre

Auteur : Pierrick Derrien

Editeur : Auto-Edition

Date de sortie : 3 mars 2017

Nombre de pages : 280 pages

Prix :

  • Broché : 9,99 euros
  • Ebook : 2,99 euros

 

 

Résumé

 

Dans les arènes de Shar’Hakem, la capitale de l’Empire, une jeune gladiatrice vole de victoire en victoire. Grâce à sa volonté de fer, Asia s’est élevée au sommet des classements, écartant sans état d’âme chaque écueil qui se dresse en travers de son chemin. Son style de combat est à l’image de sa vie : implacable.

Mais sous couvert de cette attitude inflexible, la jeune femme cache un lourd secret. Au fond d’elle-même, son cœur meurtri lamente chaque jour cette heure noire de son enfance où tout s’est fissuré. Elle a choisi de barricader les émotions qui jadis la faisaient vibrer derrière une muraille d’acier, enfouie dans les profondeurs de son esprit.

Aujourd’hui, cette muraille menace de céder. Les mystérieux démons de son enfance reviennent insidieusement hanter ses rêves, et font basculer sa vie dans un cauchemar sans fin.

Cauchemar dont elle ne voit qu’une échappatoire : la vengeance.

 

Je remercie l’auteur, Pierrick Derrien, pour ce Service Presse effectué via le site Simplement.Pro.

 

Mon avis

 

Les Murmures du Shar est une série de fantasy nous plongeant dans un monde totalement imaginaire et très riche. D’ailleurs, bien que j’aie eu par moments un peu de mal à bien me représenter mentalement le monde de l’auteur, je félicite ce dernier pour son imagination sans bornes et sa créativité. Que ce soit pour les différents lieux représentés, les races présentes avec leurs différentes coutumes, la magie présente, tout est bien maîtrisé et laisse une belle place à notre imagination.

L’univers politique est très intéressant. J’ai eu souvent l’impression de me représenter une politique à la romaine avec les castes bien définies et les jeux barbares dont étaient friands les Romains de l’Antiquité.

Ce premier tome est avant tout centré sur le personnage d’Asia. Ce personnage m’a beaucoup intrigué. En effet, elle possède plusieurs facettes qu’on découvre petit à petit. Dans une première partie, on la découvre à l’instant présent, avec les choix qu’elle effectue, traçant son avenir. Dans une seconde partie, l’auteur a fait le choix de nous raconter son passé, sa jeunesse et ainsi nous expliquer les raisons qui l’ont poussé à devenir ce qu’elle est devenue.

Les personnages secondaires sont beaucoup plus en retrait et servent pour le moment, surtout, à expliquer ses fameux choix d’Asia. Juste une mention pour la Dame du Nord, personnage elfe des plus mystérieuses et des plus intrigantes. Elle semble en connaître beaucoup plus qu’elle ne veut bien le dire et Asia semble avoir un rôle essentiel dans son jeu…

Rien à redire sur le style de l’auteur. Tout est tellement fluide et agréable avec un champ lexical fouillé que tout se lit très facilement et on tourne les pages très très rapidement. De plus, j’ai bien aimé les petites phrases de début de chaque chapitre, nous donnant des petites indications supplémentaires sur l’univers.

Un premier tome d’une série dont je n’en attendais pas grand-chose à vrai dire. En effet, le thème principal du livre, la vengeance, est assez classique dans ce genre de livre. Mais tout est si bien amené, et les enjeux écrits dans le roman sont tellement plus importants qu’au final c’est bien plus profond qu’une simple histoire de vengeance et le plaisir de lecture est bel et bien présent. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !