[Chronique #172] Mon Ombre Assassine

Auteur : Estelle Tharreau

Editeur : Taurnada Editions

Date de sortie : 17 janvier 2019

Nombre de pages : 257 pages

Prix :

  • Broché : 9,99 Euros
  • Ebook : 5,99 Euros

 

Résumé

 

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession.
Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs.
Celle d’une femme manipulatrice et cynique.
Celle d’une tueuse en série froide et méthodique.
Un être polymorphe.
Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir.
Une ombre. Une ombre assassine.

 

Je remercie Joël des éditions Taurnada pour ce Service Presse.

 

Mon avis

 

Mon Ombre Assassine est un thriller écrit par Estelle Tharreau et édité par les éditions Taurnada. J’avais découvert Estelle Tharreau à travers son précédent roman, De la terre dans la bouche, thriller que j’avais vraiment aimé et dont vous pouvez retrouver la chronique ici.

Glaçant, c’est le premier mot qui en est ressorti tout au long de ma lecture.

Nadège Solignac est une jeune institutrice de 29 ans, accusée de meurtre sur un policier. De sa prison, elle nous raconte une histoire terrifiante, SON histoire…

L’histoire est écrite comme une biographie à la première personne, ce qui nous donne une idée extrêmement précise des sentiments de la narratrice qu’est Nadège Solignac.Le tout est écrit froidement, aussi froidement que le caractère tranchant du protagoniste principal. Mais tout est fluide, et j’ai tourné les pages rapidement, voulant savoir ce qui se passait dans sa tête et ce qui s’était passé dans sa vie. De plus, quelle bonne idée d’avoir entrecoupé les chapitres de récit par des extraits de journaux, d’interviews voire d’interrogatoires policiers. Cela permet de casser le rythme et nous donne le point de vue d’autres personnages du livre.

Qu’est-ce que j’ai bien aimé le personnage de Nadège Solignac ! Tout au long du roman, on sent la dualité effrayante qui s’opère en elle. Elle nous explique très clairement son enfance, et ce qui l’a amené à suivre cette sombre route. Bien sûr, par moments on tombe dans les archétypes du “serial killer”, à savoir une enfance malheureuse, violence envers les animaux… Mais le fait que ce soit une FEMME et qu’elle nous raconte tout cela avec un cynisme et un détachement certain qui font froids dans le dos. C’est une véritable manipulatrice.

Un livre que j’ai beaucoup aimé. Suivre le cheminement d’un être humain, ici une femme, qui la pousse à devenir ce qu’elle est devenue à l’âge adulte. A se demander comment on peut passer d’un être humain avec sa moralité, ses barrières à un véritable monstre dénué de toute moralité ? Un thriller atypique que je conseille sans aucune hésitation, que vous aimiez le genre ou pas.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !