[Chronique #145] Temps de Lune – L’Intégrale

 

 

Auteur : Céline Mancellon

Editeur : MxM BookMark

(Cet intégrale de Temps de Lune est une édition spéciale créer pour NetGalley)

 

 

 

 

Résumé du volume 1

 

Elizabeth Barrem se voit contrainte de suivre son père et passer sa dernière année de Lycée dans un trou perdu. Comme si ce n’était pas déjà pénible, on tente de la tuer dès son premier jour à coup de… ballon. Cet objet adulé par des milliers de fans de football sera le responsable d’une rencontre houleuse avec une montagne de muscles au sale caractère et celle d’un bad boy aussi ténébreux qu’entreprenant. Tous les élèves de cet établissement scolaire sont fous à lier. Faut vraiment être dérangés mentalement pour n’avoir que le mot « loup » et « lune » à la bouche ! C’est la seule explication. Ou pas.

 

Résumé du volume 2

 

Beth était venue arracher son père des griffes d’Alek Swan, mais ce qu’elle découvre au domaine l’oblige à revoir ses priorités. Des secrets mettent en danger tous les métas de la ville. Elle doit risquer sa vie pour les sauver. Elle n’a pas le choix : c’est désormais la louve Alpha.

 

Résumé du volume 3

 

Accompagnés de quelques membres de leur nouvelle meute, Beth et Cahl doivent sauver d’une mort certaine leur amis. Ces derniers sont enfermés quelque part sur le Domaine Swan, l’endroit même où le sorcier Alek ne cesse de les observer depuis son trône en déclin…

Sauf qu’une mésaventure pourrait bien en cacher une autre ! Parviendront-ils à s’en sortir sans y laisser trop de crocs ?

À l’heure des grandes décisions et des alliances, notre duo explosif ne souhaite qu’une chose : obtenir la paix, et pour cela, l’affrontement est inévitable…

 

Je remercie les éditions MxM BookMark pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Temps de Lune est une trilogie du genre Urban Fantasy, écrite par Céline Mancellon et publié par les éditions MxM BookMark.

Dans cette trilogie, on y suit l’histoire d’Elizabeth qui est une jeune femme fraîchement débarquée dans une nouvelle ville avec son père. La petite ville dans laquelle elle a débarqué semble tout ce qu’il y a de plus normale de premier abord. Pourtant, cet endroit est loin de ressembler à ce qu’Elizabeth croit. En effet, sans le savoir et contre son gré, Elizabeth va découvrir un monde dont elle croyait l’existence impossible et uniquement possible dans les livres et les films. Un monde où la magie existe ainsi que des créatures poilues… Un monde dans lequel elle semble y jouer un rôle bien particulier…

Tout d’abord, l’histoire de cette trilogie est très classique et sent furieusement le réchauffé. Quoi de plus classique que l’histoire d’une jeune fille, qui découvre un autre univers où la magie existe et qui va évoluer en fonction de ses nombreuses découvertes. De ce côté, aucune surprise voire pire, j’ai eu l’impression de relire une de ses nombreuses autres séries du même genre. Pour la nouveauté, on repassera. Si vous avez l’habitude de ce genre d’histoire, vous n’aurez aucune surprise. De plus, quelques longueurs dans le deuxième et le troisième tome m’ont un peu plombé le rythme de lecture.

Ce qui fait la force principale de ces livres sont avant tout ses personnages, nombreux soit-dit en passant. Pourtant, un petit nombre se détache de tout le lot, notamment Elizabeth et ses garçons. Car ici, on est loin du triangle amoureux classique et on se retrouve plutôt avec un quatuor amoureux, de quoi faire tourner les têtes, surtout celle de l’héroïne.

Elizabeth est un personnage qui m’a surtout exaspéré. Elle est d’une naïveté à faire pleurer et se laisse mener par le bout du nez du début à la fin. J’ai souvent eu envie de la secouer pour lui dire d’arrêter de se laisser faire ! Certes découvrir tout un univers est perturbant, mais là, et c’est surtout valable au début, elle est d’une passivité à toute épreuve. Elle se laisse trop facilement dicter sa conduite ce qui donne l’impression d’une héroïne manquant cruellement de charisme. J’aurais aimé une héroïne avec un peu plus de mordant, même si vers la seconde moitié de la trilogie, elle remonte légèrement dans mon estime. Par contre, j’ai bien aimé les nombreuses révélations à son sujet, qui m’ont bien souvent pris au dépourvu.

Quant au trio de garçons, c’est une autre paire de manches. Ils sont tous les trois différents et sont chacun attachant à leur manière bien qu’ils fassent, eux aussi, stéréotypés. On a le garçon enjoué et un peu gamin mais qui semble d’une tendresse infinie, le garçon “musclor”, véritable armoire à glace mais au coeur tendre et le garçon mystérieux et dont les pensées sont impénétrables. Tous les trois, à leur façon, sont complémentaires et ont une place importante à un moment dans l’histoire. Je m’y suis attaché au fur et à mesure et ressenti leur peine au fil des pages. Un bon trio malgré tout.

Même si j’ai dit plus haut que l’histoire dans la forme était trop classique, j’ai bien aimé malgré tout les nombreuses références à différentes mythologies notamment nordiques et japonaises. Deux mythologies très différentes, mais dont l’auteur arrive à intégrer avec brio dans son histoire et son univers, à tel point qu’on arrive à en oublier que les mythologies ne sont pas issues des mêmes régions du globe.

Un autre point qui m’a bien fait rire, sont les titres des chapitres. En gros, l’auteur a réinventé des noms de films pour qu’il s’intègre à son univers. Je me suis amusé à découvrir le titre originel de référence. Une bonne idée amusante que nous propose Céline Mancellon !

Pour conclure, je dirais que Temps de Lune reste une trilogie correcte. Certes, ce n’est pas la trilogie urban fantasy du siècle, et elle recèle quelques défauts qui peuvent entacher le plaisir de la lecture, mais malgré tout, je suis rentré dans l’univers proposé et ce malgré l’héroïne en demie-teinte. Mais heureusement que les garçons rattrapent un peu le niveau ! Si vous avez l’habitude de ce genre, vous n’aurez pas vraiment de surprises même si la lecture peut rester plaisante. Si vous n’êtes pas habitué à ce genre de lecture, en revanche, Temps de Lune peut être pleinement apprécié et peut représenter une bonne première approche pour découvrir ce genre car l’univers reste simple à comprendre. Personnellement, j’ai pris quand même du plaisir à lire cette intégrale même si je ne pense qu’elle me restera en mémoire longtemps.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !