[Chronique #174] Samantha Brinkman – Tome 1 – Le Droit du Sang

Auteur : Marcia Clark

Editeur : Amazon Publishing

Date de sortie : 30 octobre 2018

Nombre de pages : 500 pages

Prix :

  • Broché : 9,99 euros
  • Ebook : 4,99 euros

Résumé

Samantha Brinkman est avocate spécialisée dans les affaires criminelles à Los Angeles. Ambitieuse, elle est à la tête de son propre cabinet et travaille d’arrache-pied pour faire partie des meilleurs. Lorsqu’elle est embauchée pour défendre un inspecteur de police accusé du meurtre d’une star de la télévision, Samantha voit ce procès ultra-médiatique comme l’affaire de sa carrière.

N’écoutant que son intuition et peu soucieuse de respecter les règles, elle se lance dans une enquête effrénée pour tenter de gagner son procès. Mais une révélation terrible vient confirmer les doutes de Samantha quant à l’innocence de son client… Parviendra-t-elle à aller au bout du procès malgré tout ? Et si l’inspecteur était en réalité un dangereux sociopathe ?

Je remercie les éditions Amazon Publishing pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

Mon avis :

Le Droit du Sang est le premier tome de la série Samantha Brinkman, écrit par Marcia Clark et publié en France par Amazon Publishing.

Marcia Clark est une ancienne procureure américaine rendue célèbre pour avoir été la procureure dans la célèbre affaire de O. J. Simpson (ancien champion de football américain, accusé d’avoir assassiné son ex-femme). Autant dire que la justice américaine n’a aucun secret pour elle, et elle nous donne ainsi l’occasion de plonger droit dans les rouages du système judiciaire américain.

Samantha Brinkman est une jeune avocate qui s’est spécialisée dans les affaires criminelles. Pourtant, son cabinet qu’elle occupe en compagnie de deux acolytes, périclite un peu et survit tant bien que mal sous les dettes. Son quotidien change quand un policier, accusé du meurtre d’une star montante de la télévision, fait appel à ses services pour prouver son innocence…

Marcia Clark nous plonge dans les méandres du système judiciaire qui est bien différent de ce qu’on peut connaître en France. Oubliez donc tout ce que vous pouvez savoir sur le déroulement d’un procès français.

L’histoire est intéressante car nous avons le point de vue d’une avocate de la défense qui doit PROUVER l’innocence de son client. Au fur et à mesure de la lecture, et des preuves qui s’accumulent, l’auteur parvient à nous distiller un doute quant à l’innocence ou à la culpabilité, tout comme Samantha doit distiller ce doute dans la tête des jurés. La fin, sans être très originale, reste surprenante et conclut de manière satisfaisant cette enquête.

Les personnages sont nombreux et restent assez sombres. J’ai bien aimé le personnage de Samantha même si par moments, j’ai trouvé qu’elle allait vraiment loin dans ses investigations. En effet, on est loin de l’image de l’avocate coincée dans son bureau, au milieu de piles de dossiers. Non, Samantha, elle n’hésite pas à aller au charbon. Elle enquête sur le terrain, quitte à prendre des risques un peu stupides et à frôler les limites de la loi. Et c’est ce côté baroudeur que j’ai apprécié, car on sent la grande implication de Samantha dans cette enquête qui la touche personnellement.

L’écriture est simple et lisible, sans aucune fioriture. Marcia Clark va droit à l’essentiel, ce qui nous permet de mieux appréhender les différents détails de l’histoire. Même si vous ne connaissez pas le système judiciaire américain (comme moi), vous ne serez toutefois pas trop perdu.

Pour un premier tome, Le Droit du Sang est un livre correct. Ce n’est pas le thriller du siècle, mais l’histoire et l’ambiance assez glauque, m’ont quand même fait passer un moment agréable. J’ai trouvé certains rebondissements assez prévisibles même si la fin m’a tout de même surprise. J’attends de retrouver la suite des enquêtes et des procès de Samantha.

Rendez-vous sur Hellocoton !