[Chronique #181] Oiseau de nuit

Auteur : Robert Bryndza

Editeur : Belfond

Date de sortie : 10 janvier 2019

Nombre de pages : 408 pages

Prix :

  • Broché : 20,90 euros
  • Ebook : 14,99 euros

 

 

Résumé

S’il vous observe, vous êtes mort.

La scène de crime est abominable : un médecin réputé est retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac en plastique sur la tête, les poignets entravés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ?

Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires.

Puis un autre.

Voici donc l’enquêtrice Erika Foster avec un serial killer en liberté, un prédateur qui semble tout connaître des vies très secrètes de ses victimes.

Qui sait qui il observe en ce moment même ?

 

Je remercie les éditions Belfond pour ce Service Presse effectué via le site NetGalley.

 

Mon avis

 

Oiseau de nuit est un thriller écrit par Robert Bryndza et publié par les éditions Belfond.

J’avais découvert la plume de Robert Bryndza à travers son précédent livre, La fille sous la glace (dont vous trouverez la chronique ici) que j’avais vraiment beaucoup aimée. C’était donc avec beaucoup d’impatience que je me suis lancé dans la suite des enquêtes de son personnage, Erica Foster.

Cette fois, Erica Foster et son équipe font face à un meurtre particulièrement sordide d’un médecin londonien. Le suicide semble être la solution. Pourtant, quand un deuxième meurtre identique est effectué, il semblerait qu’un tueur particulièrement cruel soit dans la nature…

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Erica Foster. Globalement, elle reste la même que dans le livre précédent. Toujours aussi obstinée quant à la résolution de cette enquête, au point qu’elle n’hésite pas à franchir à certains moments à franchir la ligne rouge, se mettant sa hiérarchie à dos. Mais l’enquête est plus importante que la hiérarchie ce qui fait d’elle une personne honnête et intègre. Elle est loin de participer aux petits jeux d’influences. Malgré tout, tout comme dans le tome précédent, son passé la poursuit et lui bouffe son esprit. On en apprend plus sur les événements du passé qui ont changé sa vie ce qui nous donne davantage d’empathie envers elle. Un personnage toujours aussi réussi que je prendrais plaisir à retrouver dans un prochain tome.

Dans l’ensemble, l’histoire est bien menée et les intrigues se déroulent sans accroc. On sait vite qui est le coupable car on a son point de vue régulièrement dans le récit. Alors, je n’ai rien contre cette façon d’écrire, mais personnellement je trouve que cela enlève le suspens quant à la résolution de l’enquête même si on en découvre plus sur la psychologie (tordue) du coupable. Mais cela, ce n’est qu’un goût personnel et surtout n’enlève rien à la qualité du thriller.

Comme pour La Fille sous la Glace, Oiseau de nuit a été un véritable régal à lire. J’aime toujours autant suivre Erica Foster et en découvre plus sur elle. Si vous avez aimé le tome précédent, vous ne pourrez qu’aimer celui-là. D’ailleurs, vous pouvez également le lire même si vous ne connaissez pas le précédent, vous ne serez pas perdus.

Rendez-vous sur Hellocoton !